ACKER (H.)


ACKER (H.)
ACKER (H.)

ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)

Peintre-verrier et peintre d’origine allemande, dont l’activité se déroule dans la ville d’Ulm; dans un compte de 1441, à Berne, Hans Acker est nommé Hans von Ulm. Les seules œuvres authentifiées par des textes se trouvent à la cathédrale de Berne: la Passion de la fenêtre centrale du chevet et, mal conservés, des panneaux de la fenêtre occidentale de la nef. On retrouve à la cathédrale d’Ulm, dans la chapelle de la famille Besserer, une série de fenêtres (Histoire de la Genèse , l’Enfance du Christ et la Passion ) du même style, qui doivent avoir été faites vers 1430. Or Hans Acker reçut, en 1431, des paiements de la fabrique de la cathédrale d’Ulm. En raison de leur très grande qualité picturale, on a quelquefois attribué ces vitraux au grand maître de la Souabe de la première moitié du XVe siècle, Lucas Moser, auteur du célèbre retable de Tiefenbronn, thèse que l’on a abandonnée après une mémorable exposition organisée à Ulm, en 1968. Le style pictural de Hans Acker est celui de la peinture septentrionale pré-eyckienne traditionnelle, mais animé déjà par des recherches réalistes et expressives nouvelles; en cela il est évidemment apparenté à l’art de Lucas Moser ou de Hans Multscher. Dans le domaine des recherches de composition et de perspective, surtout dans l’œuvre tardive bernoise, Acker donne des exemples déjà accomplis aux verriers du milieu et de la seconde moitié du XVe siècle. Aussi bien à Ulm qu’en Suisse, ou encore à Fribourg-en-Brisgau, son influence a été considérable (cf. W. Lehmbruck, Hans Acker, Maler und Glasmaler von Ulm , Ulm, 1968).

Encyclopédie Universelle. 2012.